MOLECULES INNOVANTES NEURO-PROTECTRICES pour combattre les maladies neuro-dégénératives et apporter une solution thérapeutique aux patients et à leur famille
MOLECULES INNOVANTES NEURO-PROTECTRICES pour combattre les maladies neuro-dégénérativeset apporter une solution thérapeutique aux patients et à leur famille

ENCEFA, spin-off de l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière (ICM), développe de nouvelles molécules décisives contre la maladie de Parkinson et la Sclérose Latérale Amyotrophique.

ENCEFA, fondée en février 2016, est hébergée au cœur de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière.

MOLECULES

ENCEFA développe de nouvelles molécules au potentiel inédit contre la neurodégénérescence, issue de plus de huit années de travaux au sein de l’ICM.

CORPORATE

ENCEFA est une spin-off de l’ICM, centre de recherche réunissant en un même lieu malades, médecins et chercheurs, au coeur de l'hôpital de la Pitié Salpêtrière.

 

Incubée en son sein, ENCEFA bénéficie d'un accès direct à l’écosystème de neurosciences le plus pointu et le plus complet d’Europe.

PARTICIPEZ

Nous tenons entre nos mains une vraie chance d’apporter une solution neuro-protectrice aux patients atteints de maladies neurodégénératives.

 

Le défi est d’ampleur : aidez nous à accélérer notre développement et, ainsi, notre lutte contre ces maladies.

Chiffres clés

 

Les maladies neurodégénératives touchent 1 personne sur 8 de plus de 65 ans en Europe. Avec le vieillissement de la population, ce chiffre va en augmentant.

Ce besoin médical est insatisfait puisqu’aucun traitement efficace capable d’infléchir le développement de la maladie n’existe.

 

La maladie de PARKINSON

2ème maladie neurologique la plus fréquente après la maladie d’Alzheimer

2ème cause de handicap moteur d’origine neurologique chez les personnes âgées

Elle touche plus de 150 000 personnes en France, plus de 1,2 millions de personnes en Europe et plus de 6,3 millions de personnes dans le monde

8 000 nouveaux cas déclarés chaque année en France 3 où 1 à 2% de la population sont concernés après 65 ans, avec un pic de fréquence autour de 70 ans

Le cout moyen par personne et par an était de plus de plus de 11.000 € en 2010 en Europe

 

La Sclérose Latérale Amyotrophique

Maladie neurodégénérative rare incurable à progression rapide, elle est la cause d’un handicap moteur progressif allant jusqu’à la paralysie et entrainant la mort en moyenne 2 à 5 ans après les premiers symptômes

Représente 1/3 des troubles neuromusculaires

Elle touche environ 1 personne sur 1 000 en France, plus de 100 000 personnes en Europe et près de 120 000 personnes dans le monde soit environ 328 nouveaux cas chaque jour

1 350 patients sont suivis sur le site de la Pitié-Salpêtrière à Paris